LE FOOTBALL AMERICAIN

Principe de Base

mcgill football debut du siecle

Chaque équipe dispose de 11 joueurs sur le terrain. La succession des phases de jeu permet autant de changement que l’on veut.
Une équipe comprend une formation d’attaque (11 joueurs), une formation de défense (11 joueurs).

L’équipe en possession de la balle, doit la faire progresser jusqu’à la zone d´en-but adverse (end zone).
L’équipe de défense doit empêcher cette progression.
Les contacts entre joueurs adverses sont réglementés et tout manquement est sanctionné par une pénalité collective (perte de terrain pour l’équipe).

Déroulement du Match

american-football-tilt-shift-orange-color-people_1680x1050_sc

Un coup de pied d’engagement (kick-off) est effectué au début des premier et troisième quart-temps à 15 yards du centre.

L´autre équipe réceptionne la balle et remonte le plus de terrain possible.
A partir de là, l’équipe d’attaque doit faire avancer le ballon jusque dans la zone d’en-but adverse du terrain. Pour ce faire, elle doit, pour conserver la possession du ballon et continuer sa progression, couvrir au moins 10 yards (9,10m) en quatre tentatives (downs), soit par des passes vers l´avant (une par tentative), soit par des courses au sol.
Si ce contrat est rempli, l´attaque dispose d´une nouvelle série de 4 tentatives (first down) pour parcourir à nouveau au moins 10 yards et ainsi de suite jusqu´à l´en-but.

Dans le cas où il reste encore des yards à gagner pour obtenir le first down, l’attaque a plusieurs solutions :

  1. Il reste très peu de yards (moins de 2), la balle est loin de la zone d’en-but de l’attaque, ce qui veut dire qu’en cas échec, elle ne sera pas directement sous la menace de son adversaire. L’attaque peut décider de tenter le tout pour le tout et essayer de gagner les quelques yards restants. Ce choix est souvent fait en fin de match quand une équipe a beaucoup de retard au tableau d’affichage.Si elle échoue, l’équipe rend la possession à la défense à l’endroit de la dernière progression
  2. L’attaque est à distance des poteaux adverses, elle peut décider d’envoyer son botteur de précision (place kicker) pour tenter le field goal et engranger 3 points.En NFL, une distance acceptable est de 50-55 yards. Les poteaux (uprights) étant à l’arrière de la zone d’en-but, le botteur frappant environ 7 yards derrière la ligne d’avantage (scrimmage), la balle est donc aux alentours de la ligne des 35 yards. En cas d’échec, la défense récupère la possession à l’endroit du botté, soit dans notre exemple, sur les 42 yards.

Enfin, la dernière solution est de se dégager au moyen d’un coup de pied (punt). Le but de la manoeuvre est de repousser son adversaire le plus loin possible de sa propre zone d’en-but.

L’Attaque

124727471_crop_650x440

Les 11 joueurs doivent être immobiles pendant une seconde avant la mise en jeu (snap). Seul un joueur de champ-arrière peut être en mouvement (motion) avant la mise en jeu, à condition que sa course soit parallèle et en retrait de la ligne de mêlée. Seuls les deux « receveurs » placés à l’extrémité de la ligne de mêlée (line of scrimmage), ou les quatre joueurs placés en retrait de cette même ligne, sont éligibles pour recevoir une passe avant.

La Défense

ox281256011056172368

Les défenseurs peuvent se positionner où ils le souhaitent, ou être en mouvement comme bon leur semble. La seule obligation qui leur est imposée est de ne pas franchir la ligne de mèlée avant la mise en jeu du ballon par l’Attaque. Le rôle principal des défenseurs est de stopper la progression adverse, en plaquant au sol le porteur du ballon. En cas de passe avant, les défenseurs peuvent intercepter le ballon, mais n’ont pas le droit de gêner physiquement le receveur potentiel lorsque le ballon lui est envoyé. Tous les contacts sont très sévèrement contrôlés et surveillés par les arbitres.

Les Equipes Spéciales

Capture d’écran 2013-12-27 à 15.50.40

En plus des équipes d’Attaque et de Défense, il existe des « Unités Spéciales », qui rentrent sur le terrain lors de phases précises (coup de pieds d’engagement, de dégagement, coup de pied au but, transformation).
Le nombre de joueurs sur le terrain est toujours de 11 par équipe.

Il y a 3 façons différentes d’inscrire des points en football américain.

  1. le TOUCHDOWN : il vaut 6 points. C’est l’équivalent de l’essai au rugby à la différence qu’il n’est pas nécessaire d’aplatir. On peut le complèter par un coup de pied entre les poteaux à 1 point (Extra Point) ou par un « mini » touchdown qui ne vaut que 2 points (two-points conversion). La première option est la plus courante, la seconde étant bien plus compliquée.
  2. le FIELD GOAL : il vaut 3 points. C’est un coup de pied entre les poteaux tenté lors d’une phase de jeu.
  3. le SAFETY : assez rare, il vaut 2 points. C’est le fait de plaquer le porteur du ballon dans sa propre zone d’en but. Un fumble de l’attaque qui sortirait de la zone d’en-but (en ballon mort) donne aussi un safety à la défense. L’équipe victime du safety dégage le ballon au moyen d’un coup de pied (balle en main) depuis ses 20 yards. Ce coup de pied est appelé FREE KICK.

Il y a en fait un autre moyen de marquer mais celui-ci est rarissime. Il s’agit du drop qui vaut trois points. Suite à la mise en jeu (snap), le joueur en retrait peut frapper le ballon avec le pied en ayant pris soin de l’avoir fait rebondir avant (comme au rugby). Si le botté passe les poteaux, son équipe marque 3 points.